pollutionair

FIMEA membre du PEXE vous donne rendez-vous au 8ème Forum national des éco-entreprises de France

Le PEXE, en partenariat avec l'ADEME, vous invite à participer au rendez-vous annuel de la communauté d'affaires et d'innovation de la filière des cleantech, le 30 mars 2017 au ministère de l'Economie. FIMEA s'engage au sein du PEXE en animant le groupe d'action air et au conseil d'administration pour promouvoir la qualité de l'air comme filière à part entière de la filière verte.

Un atelier dédié à l'air animé par FIMEA

Une convention d'affaires

 Eco- PME, venez rencontrer de nouveaux clients (grands-groupes, collectivités),partenaires de l'innovation ou du financement

Des conférences

 Une journée avec nos grands témoins pour faire le point sur les tendances et les opportunités de marché dans les éco-industries

 Inscrivez-vous sur le site du PEXE pour nous retrouver le 30 mars prochain : http://ecoentreprises-france.fr/ 

Pour un secrétariat d’Etat à la qualité de l’air en 2017 ?

Thomas Kerting, délégué général de la Fédération interprofessionnelle des métiers de l'environnement atmosphérique, a expliqué dans Bourdin direct pourquoi il est essentiel, selon lui, de créer un secrétariat d’État à la qualité de l’air. "La qualité de l'air, c'est essentiel à la vie", rappelle-t-il.

Alerte pollution prolongée en Hautes-Pyrénées, Vallée de l'Arve touchée depuis le 30 novembre par un pic de pollution, qualité de l'air encore "moyenne" en Ile-de-France après plusieurs pics ces dernières semaines… Pour Thomas Kerting, délégué général de la Fédération interprofessionnelle des métiers de l'environnement atmosphérique, il est temps de prendre enfin les mesures adaptées. Dans une tribune publiée ce dimanche dans Les Echos, Thomas Kerting réclame la création "d'un secrétariat d'État à la qualité de l'air".

"Ce serait bien que l'air prime"

"La qualité de l'air, c'est essentiel à la vie", rappelle Thomas Kerting, dans Bourdin Direct. "Voilà une bonne idée pour 2017 : on parle des primaires mais ce serait bien que l'air prime. Un secrétariat d'État à la qualité de l'air, à la qualité de l'eau et à la qualité de l'alimentation, voilà quelque chose qui est plus près du citoyen que l'écologie".

"On ne parle que de climat, quelque chose d'étatique que personne ne comprend. Alors que l'air, c'est sa santé, celle de ses enfants et c'est l'attractivité de son territoire. Il ne viendrait à personne de boire de l'eau marron, il en va de même pour l'air".

P. Gril avec JJ. Bourdin